À quel âge un enfant peut-il aller seul à l’école ?

portrayal-89193_1280Parmi vos missions parentales se trouve celle où vous conduisez tout naturellement votre enfant dans son école. Reste que, si à un âge, on estime que le trajet maison-école peut se faire en solo, un cas n’est pas l’autre, et il y a plusieurs choses à savoir, ou du moins, à se rappeler. Même accompagné, un enfant peut avoir un comportement surprenant voir inconsidéré. Voici quelques conseils.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), rien que sur l’année 2012, en France, on a listé plus de 2450 enfants blessés et 36 malheureusement tués. En réalité, les risques apparaissent dès le moment de l’entrée en maternelle (à partir de 2 ans, donc) mais redoublent aussi, et surtout, lors de l’entrée au collège (aux environs de 11 ans).

Pourquoi les enfants sont-ils plus fragilisés que les adultes ?

La question semble anodine et pourtant. Il est bon de connaître la façon dont votre enfant envisage le monde qui l’entoure. Un jeune enfant, de moins de dix ans, est naturellement spontané et généralement guidé par ses émotions (bonnes ou mauvaises). Sans compter le fait qu’il ne peut se focaliser que sur une chose à la fois, l’enfant peut avoir des difficultés pour jauger les distances et pense souvent à tort que s’il voit un obstacle, ce dernier le voit également. Il faudra attendre que l’enfant ait douze ans pour qu’il puisse bénéficier d’une pleine autonomie.

Dès son plus jeune âge, on estime trois ans en général, l’enfant peut profiter de votre expérience, sur le chemin de l’école idéalement, pour prendre conscience du danger ambiant sur la route. Cela s’accompagne d’habitudes simples comme le fait de placer l’enfant côté maison et non côté route mais aussi systématiser le fait de donner la main. Sachez que la sensibilisation se fait aussi bien :

  • Sur le plan spatial : les signaux, les sonorités caractéristiques et les intervenants tels que les voitures, les piétons, les vélos, etc.
  • Que sur le plan temporel : nous n’avons pas le même comportement en été comme en hiver (verglas, neige, journées plus courtes) et ce qui nous entoure non plus.

Ainsi, à partir de quel âge un enfant peut-il aller seul à l’école ? 

La réponse est compliquée mais on estime qu’un enfant peut se débrouiller à partir de sept ans, voire huit ans, mais seulement sous certaines limites. Ces limites sont définies par le parent qui l’accompagne et qui va progressivement lui donner certaines libertés jusqu’à le laisser vous guider. Une fois que l’enfant fait le trajet sans faute et sans se mettre en danger, à ce moment-là, le parent qui l’accompagne peut décider de lui faire confiance et de le laisser faire le trajet en solitaire.

Sécurisez votre enfant en le rendant plus visible

S’il gagne en autonomie, votre enfant ne reste pas moins fragile. Ainsi, plusieurs bonnes choses peuvent être envisagées pour le rendre plus visible, surtout lorsque les journées raccourcissent en hiver et que le luminosité devient plus rare. Pour être visible (surtout pour les voitures), envisagez des vêtements adaptés et n’hésitez pas à placer des bandes réfléchissantes sur les cartables. Les matières réfléchissantes permettent d’augmenter considérablement la distance de visibilité : on passe de 30 à 150 mètres, ce qui n’est pas négligeable.

LES CONSEILS DE PROTEGERVOTREFAMILLE POUR LIMITER LE DANGER DANS LA RUE

Les enfants sont plus fragiles car, ils sont : spontanés, soumis à l’émotion, ont une concentration minimaliste,  pense être vu s’ils voient quelque chose et jauge difficilement les distance.

Quel âge pour le premier trajet en solitaire ? Entre 7 et 8 ans en lui mettant quelques contraintes.

Pour la sécurité de votre enfant : pensez à le rendre visible et envisagez des vêtements lumineux ou des bandes réfléchissantes à placer, par exemple, sur le cartable.

Parce que la prévention n’est malheureusement pas toujours suffisante, découvrez l’offre exclusive de Protegezvotrefamille avec devis et souscription ligne via votre PC, tablette et mobile. 

Une réflexion au sujet de « À quel âge un enfant peut-il aller seul à l’école ? »

  1. Le comportement d’un enanft en classe est un indicateur important pour alerter les parents et les enseignants d’une e9ventuelle pre9cocite9 chez l’enanft. Mais un enanft peut eatre pre9coce et ne pas correspondre tout e0 fait e0 ce profil e0 cause d’un handicap comme la dyslexie, la dyspraxie, l’hyperactivite9 et aussi un ve9cu social difficile.Le de9sir de s’inte9grer, de ne pas avoir d’ennui, la peur d’eatre rejete9 poussent beaucoup d’enanfts e0 e9touffer ou dissimuler leurs capacite9s. Pour ve9rifier s’il y a re9ellement ce potentiel chez l’enanft, un test de QI associe9 e0 une e9valuation de la personnalite9 doit eatre fait par un psychologue compe9tent et connaissant la particularite9 des enanfts pre9coces . L ’ e x a m e n p s y c h o l o g i q u e d o i t c o m p o r t e r : (*) – Un entretien d’une demie heure e0 une heure avec les parents et l’enanft. Cet entretien permettra d’e9voquer le motif de la demande puis d’expliquer l’histoire de l’enanft, son de9veloppement depuis sa naissance, ses relations avec ses parents et son entourage, ses difficulte9s, ses e9motions, son rapport avec le monde scolaire, sa manie8re de travailler, etc – L’entretien sera comple9te9 par des tests (10 e9preuves) visant e0 de9terminer la late9ralite9 et le de9veloppement psychomoteur, e0 e9valuer la maeetrise de la lecture, etc Plus e9ventuellement, une e9preuve de personnalite9 ou un dessin.- Suite e0 l’entretien et les tests, un compte-rendu e9crit et de9taille9 sera envoye9 e0 la famille. Ce compte-rendu (2 e0 4 pages) comporte les re9sultats chiffre9s aux diffe9rents tests ainsi que leur signification et les conseils qui en de9coulent.L’ANPEIP conside8re insuffisant un compte-rendu qui ne comporterait que les notes et les QI sans commentaires. Tout psychologue compe9tent sait qu’un examen psychologique ne se re9sume pas par la seule note du QI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *