Se protéger du soleil ou comment passer des vacances estivales en toute sécurité

sky-170968_640Si le soleil est indispensable pour notre santé (il favorise notamment la création de la vitamine D), son rayonnement est également un grand risque pour notre peau… si elle s’avère non préparée. Il est bon de se rappeler qu’il est utile de se protéger. On note près de 80 000 cancers de la peau chaque année causés par le fait que nombreux sont ceux à sous-estimer les méfaits de cette indispensable boule de feu qu’est le soleil. 

Que vous soyez à la plage, en balade dans une forêt ou en train de déguster un apéritif sur une terrasse, la période estivale représente un risque réel auquel la plupart des vacanciers (et pas seulement eux) ne font pas assez attention. Pourtant, tout le monde le sait et veut y croire : le soleil est synonyme de vacances agréables. Toutes les peaux sont fragiles, plus encore celle des enfants.

Quelles sont les périodes les plus chaudes et les plus exposées ? 

  • Naturellement, c’est la période de l’été qui représente le plus grand risque. Cela concerne le mois de mai jusque le mois d’août.
  • Ensuite, en plein période de grande chaleur, le créneau à éviter est le suivant : de 12 heures à 16 heures. Pourquoi ? Parce que c’est à ce moment que le soleil est au plus haut dans le ciel.

Quels équipements pour se protéger du soleil ?

  • Au niveau vestimentaire, vous pouvez déjà vous équiper d’une casquette ou d’un chapeau ou de lunettes de soleil homologuées pour chaque membre de la famille.
  • Il ne faut pas laisser les enfants se promener torse nu. Il est donc indispensable de les équiper d’un t-shirt et d’un short.
  • Bien sûr, en supplément, une crème solaire est tout à fait indiquée. Reste que cela dépend de son utilisation. D’après l’Inpes (l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé), « seuls 15% des vacanciers français renouvellent son application toutes les deux heures lors d’une journée ensoleillée ». Le niveau de l’indice décrit le pourcentage de barrière pour les UV.

Conseils et informations supplémentaires

  • Les bébés ne doivent jamais être exposés directement aux rayons du soleil.
  • Et le bronzage dans tout cela ? S’il constitue une barrière efficace, il ne filtre qu’une partie des UV des rayons du soleil. Quelqu’un de bronzé sera moins sujet au coup de soleil… mais pas au risque de cancer de la peau.
  • Le bronzage artificiel (UV en cabine) n’est pas aussi efficace que le bronzage naturel. Les UV du soleil et des cabines de bronzage se conjuguent et augment l’effet cancérigène.
  • Enfin, l’endroit où la réverbération des UV est la plus élevée : les zones enneigées où cela monte jusqu’à 80% (contre 10% pour l’herbe et la terre). 
LES CONSEILS DE PROTEGERVOTREFAMILLE POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

Périodes les plus dangereuses : De mai à août et entre 12 et 16 heures

Equipements : Casquette/chapeau, t-shirt et short et, bien sûr, la crème solaire

Attention : aux bébés, au bronzage qui ne filtre qu’une partie des UV, les UV artificiels augment l’effet cancérigène et la neige réverbère les UV à hauteur de 80%

Parce que la prévention n’est malheureusement pas toujours suffisante, découvrez l’offre exclusive de Protegezvotrefamille avec devis et souscription ligne via votre PC, tablette et mobile. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *